ACHATS | Tirer profit de l’intelligence artificielle pour optimiser sa fonction achats

Le 14 juin 2022

Pourquoi parle-t-on de Machine Learning et Deep Learning ?

 

Le Machine Learning et Deep Learning sont des sous-ensembles de l’intelligence artificielle. Le Machine Learning consiste à un apprentissage automatique de données structurées. L’algorithme va apprendre par les retours qu’un humain fera sur les catégorisations effectuées. En fonction des résultats qu’il aura obtenus, l’algorithme sera en mesure de classer les données similaires qu’il rencontrera dans le futur.

 

Le Deep Learning est un apprentissage profond de données structurées ou non. Par la combinaison de plusieurs algorithmes s’inspirant du cerveau humain, le système va pouvoir détecter lui-même les caractéristiques permettant de catégoriser les données. On l’utilise pour des tâches complexes contrairement au Machine Learning qui est utilisé pour des actions routinières simples.

 

Le Deep Learning et le Machine Learning ne nécessitent pas la même quantité de données pour fonctionner. Le Deep Learning demande beaucoup plus de ressources et plus d’un million de données pour pouvoir agir. Ainsi, il n’est pas tout le temps efficient de le déployer.

Chacune de ces technologies a ses champs d’application bien précis. Le Machine Learning s’utilise, par exemple, pour de l’informatique décisionnelle afin de visualiser les données importantes de l’entreprise. Alors que le Deep Learning, par exemple, est utilisé comme support client ou support fournisseur par le biais des chatbots. Ceux-ci vont automatiser les conversations en classant les demandes des prestataires ou consommateurs selon leurs degrés d’urgence. Le Deep Learning est aussi connu pour être exploité pour le traitement automatique du langage et la reconnaissance image.

Florian, consultant expert en Deep Learning

 « Les méthodes de Deep Learning connaissent une forte activité de recherche face aux méthodes de Machine Learning, du fait de l’augmentation de la puissance de calcul. Aussi le Deep Learning a obtenu de très bons résultats d’où une recrudescence de cette méthode dans la littérature scientifique. Les résultats les plus impressionnants concernent le traitement automatique du langage où des modèles comme BERT ou GPT-3 sont capables de comprendre n’importe quelle langue et dépassent largement les modèles de Machine Learning. Cette dynamique est loin de s’estomper, car malgré de bons résultats, le Deep Learning est souvent assimilé à une boîte noire et cela encourage les chercheurs du monde entier à percer les mystères du Deep Learning. »

Quels bénéfices apporte l’intelligence artificielle aux achats ? 5 avantages à exploiter

 

Pour 48 % des entreprises qui ont implanté des technologies d’IA et de Machine Learning, le principal avantage perçu est l’obtention de processus de travail plus efficaces. Appliqués à votre fonction achats, quels sont les possibles avantages ?

 

Traitement d’une quantité de données volumineuse avec des provenances diverses

L’intelligence artificielle peut soutenir l’obtention d’un levier stratégique à la prise de décisions. L’environnement étant continuellement changeant, il devient essentiel d’avoir la capacité d’analyser les données en temps réel pour avoir un suivi des achats concret. En effet, cela permet de faciliter la connaissance de ses opérations en cours, d’optimiser ses activités et de suivre l’atteinte de ses objectifs.

 

Optimisation des processus achats tels que le sourcing fournisseur, la gestion d’appel d’offres et la gestion des contrats

Selon une récente étude [2], 82 % des directeurs achats souhaitent obtenir grâce à l’intelligence artificielle, un gain de temps sur les activités opérationnelles. Ainsi, de telles technologies permettent d’optimiser la durée des tâches chronophages et répétitives en contrebalançant avec la durée des tâches à forte valeur ajoutée telles que le sourcing, l’innovation ou la stratégie. Par exemple, l’IA peut faciliter l’analyse d’un panel de fournisseurs important par l’implantation d’un algorithme capable d’analyser une quantité importante de noms en un minimum de temps. De plus, les achats seront optimisés grâce à des procédés et des outils supportant la performance selon les objectifs et enjeux d’une entreprise.

 

Réduction des coûts et des dépenses

La principale motivation des entreprises à s’intéresser à l’intelligence artificielle est souvent son impact sur la performance économique. Ce type de technologie allié au Big Data permet de réduire les coûts par l’optimisation des décisions des acheteurs et la mise en place d’un plan d’action stratégique. Selon l’étude du GEP, l’analyse du panel de fournisseurs et des dépenses avec l’IA permet de réduire les coûts de 5 à 40 %. Cette baisse est rendue possible grâce à la réduction du temps perdu, à l’amélioration du retour sur investissement et à l’optimisation des flux de trésorerie.

 

Améliorer la gestion des risques

Cette avancée technologique permet aussi de développer une meilleure gestion des risques grâce à un suivi rigoureux de la situation et une détection d’incohérences, sources potentielles de risques. En effet, les acheteurs avec l’IA vont pouvoir choisir le fournisseur ayant l’offre la plus adaptée à son besoin tout en diminuant les risques de retards de paiement et de fraudes. La sécurisation des achats facilitera les acheteurs dans la gestion des contrats et améliorera la qualité par la diminution du risque d’erreurs.

 

Améliorer sa compétitivité sur le marché

L’intelligence artificielle est un véritable levier stratégique pour les entreprises qui souhaitent augmenter leur compétitivité et avoir des processus à forte valeur ajoutée. Les missions chronophages seront automatisées et celles plus stratégiques, traitées par la créativité et l’intelligence humaine. Par exemple, des tâches telles que la rédaction de documents ou les différents échanges avec les parties prenantes bénéficient de cette transformation. Avec l’environnement dynamique actuel, un tel outil permet de rendre les activités efficaces et optimisées face aux changements grâce à des prises de décisions soutenues.

 

Comment faciliter sa mise en place ? 5 difficultés à surmonter

 

Implanter un outil d’intelligence artificielle peut avoir de nombreux obstacles. De ce fait, il est nécessaire de pouvoir les prévoir afin de s’y préparer au mieux :

 

Mauvaise connaissance sur le sujet par les directions achats

La connaissance sur le sujet de l’intelligence artificielle n’est pas encore au centre des intérêts des entreprises. Selon une récente étude, 67 % des directeurs achats relatent ne pas avoir assez d’informations sur ce sujet. Un enjeu majeur existe donc sur la connaissance des bénéfices que l’intelligence artificielle peut apporter à la fonction achats. D’autant plus que la digitalisation permet de créer de la valeur pour une entreprise, notamment pour les métiers achats dont l’activité dépend des données.

 

Ne pas savoir par où commencer

Avant toute chose, une entreprise doit être en mesure de définir son ou ses besoins en se posant les bonnes questions. Un projet d’intelligence artificielle doit être lié aux problématiques stratégiques d’une entreprise afin de pouvoir définir les critères de réussite ou non d’un tel projet. Dans le cas contraire, l’entreprise risque d’avoir un déploiement technologique non réussi et alors d’augmenter ses coûts inutilement.

 

Base de données incomplète ou non correcte

Toutes les technologies liées à l’intelligence artificielle reposent sur des bases de données. Ainsi, une nécessité réside dans la gestion de celles-ci afin d’avoir une vision d’ensemble des chiffres et de la performance d’une entreprise. Sans cela, l’extraction d’information et son analyse, risque d’être compromise. Selon une étude, 40 % des données des entreprises sont incomplètes, inexactes ou indisponibles. Cela illustre bien le besoin d’examiner ces données afin de les rendre exploitables.

 

Manque de ressources expertes dans ce domaine

Un manque d’expertise interne dans le domaine de l’intelligence artificielle freine la mise en place d’un tel projet. Pour 50 % des entreprises françaises (TPE et PME), l’identification et l’acquisition des compétences liées à l’intelligence artificielle sont d’ailleurs les premières difficultés rencontrées. Ainsi, un équilibre doit se créer entre l’acquisition de nouveaux talents spécialisés dans le domaine et la formation interne des employés actuels. De plus, il faut favoriser l’implantation de solutions qui soient faciles à utiliser et rapides à implanter pour compenser ce manque d’expertise.

 

Avoir des employés non engagés

Il est nécessaire pour une entreprise qui souhaite implanter l’intelligence artificielle, d’accompagner ses employés dans le changement. L’importance d’expliquer les enjeux et les bénéfices qu’une telle transformation apporte à l’entreprise et aux tâches opérationnelles est essentielle. Sans cela, une résistance va s’installer et le déploiement technologique risque de ne pas fonctionner. L’IA doit être perçue comme un véritable collaborateur et un nouveau support aux employés, et non comme un substitut de leurs activités. Il leur permettra alors de dégager du temps pour des tâches à plus forte valeur ajoutée et de s’épargner des tâches souvent chronophages et répétitives.  

 

Les équipes de Visiativ Achats et Opérations vous aide dans la transformation et la digitalisation

 

Notre expertise se concentre sur les actions suivantes :

  • Accompagnement dans la compréhension de l’existant, benchmark des solutions et dans l’identification des potentiels en termes de traitement de la donnée et d’IA
  • Analyse, uniformisation et exploitation de vos données à intégrer dans le Big Data
  • Optimisation de vos processus achats par la sélection et le déploiement de technologies adaptées
  • Déploiement de solutions digitales pour accélérer les initiatives achats
  • Conduite des transformations associées : change management, communication, formation

Julien, consultant expert en Machine Learning

« Nos équipes d’ingénieurs travaillent à digitaliser les tâches fastidieuses en automatisant complètement ou partiellement les processus de traitement des données achats. Par exemple le projet Firm Match concrétise l’analyse automatique d’un large panel de fournisseur. L’outil est capable de normaliser les fournisseurs de n’importe quelle base client et de retrouver leur correspondance dans les bases open data. Les méthodes utilisées pour cet outil appartiennent aux domaines du Machine Learning et du Deep Learning :

L’utilisateur se connecte à une interface web depuis laquelle il peut interroger un algorithme de Machine Learning ou de Deep Learning. Cet outil accorde aux clients et consultants de Visiativ achats et opérations un gain de temps dans le traitement des données fournisseur. »

par Capucine Honnart, Consultante Achats secteur Industrie & Services

et Julien Casagrande, Consultant Senior secteur Industrie & Services

Sources

[1] L’essor de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique

[2] Les freins au développement de l’IA

[3] Les problèmes de qualité des données

[4] Étude de l’impact de l’IA sur l’approvisionnement et la Supply Chain

Nos solutions associées

Achats et Opérations

Digitalisation

Un accompagnement adapté pour identifier, sélectionner et déployer les technologies au support de vos processus métier

Découvrir

Achats et opérations

Optimisation

Activer les leviers sources d’une meilleure performance achat

Découvrir

Ces ressources pourraient vous intéresser

Le 14/03/2022

ACHATS | L’impact de la blockchain dans les achats

Réservée initialement aux transactions de crypto monnaies, la blockchain se démocratise. Si elle entend révolutionner certaines pratiques, qu’en-t-il concrètement de son utilisation à date dans les achats ?

Découvrir 8 min de lecture

Le 22/03/2022

ACHATS | La gestion de l’empreinte carbone par les entreprises

L’empreinte carbone est la quantité de gaz à effet de serre (GES) émise par l’activité d’un être vivant, d’une entreprise, d’un Etat, ou par la production d’un bien ou d’un service. Comment bien le gérer en entreprise ?

Découvrir 2 min de lecture

Le 17/03/2022

ACHATS | Réussir son schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsables

Visiativ Achats & Opérations vous présente son schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsables.

Découvrir 6 min de lecture

S’inscrire à une newsletter

Newsletter CAO Visiativ

Je m'inscris