La fabrication additive, un avantage concurrentiel pour les industriels

Le 7 mars 2023

De plus en plus répandues et efficaces, les technologies de fabrication additive – souvent résumées sous l’appellation « impression 3D » – peuvent offrir aux acteurs du monde industriel un réel avantage sur leurs concurrents.

 

Comment ? En « modifiant » quels processus industriels ? Quels bénéfices attendre de ces technologies ? Nous vous expliquons tout !

Fabrication additive : de quoi s’agit-il ?

 

L’expression « fabrication additive » désigne un ensemble de technologies qui reposent sur un même procédé : l’impression d’un objet, par superposition de couches, à partir d’un modèle numérique « tranché » numériquement.

 

Couramment appelée « impression 3D » – en particulier quand il s’agit de ses applications grand public –, la fabrication additive emploie différents types de matériaux, essentiellement métaux et polymères, mais aussi certains matériaux composites ou céramiques. Par ailleurs, la taille des objets produits grâce à la fabrication additive peut être très variée ; de quelques millimètres à plusieurs dizaines de mètres !
 
 

Une liberté quasi-totale

 
Si la fabrication additive offre un avantage concurrentiel incontestable pour les industriels, c’est notamment parce qu’elle permet d’imprimer des formes très complexes, en utilisant un simple logiciel de CAO (conception assistée par ordinateur) ou de DAO (dessin assisté par ordinateur) – que le logiciel soit gratuit ou payant. C’est celui-ci qui permettra de dessiner un modèle en 3D de l’objet que l’on souhaite imprimer.
 
La fabrication additive permet donc de laisser libre cours à sa créativité et à celle de ses équipes : théoriquement, il n’existe pas de limite à ce qu’une imprimante 3D industrielle peut fabriquer.

 

Aujourd’hui, il est ainsi possible de produire différents produits et outillages dans le secteur industriel :
 

    • Des engrenages et des pièces de rechange, quel que soit leur niveau de complexité ;
    • Des organes humains (d’importants progrès ont été réalisés récemment, par exemple, dans l’impression d’un cœur en 3D) ;
    • Des matériaux pour construire des maisons le plus rapidement possible ;
    • Des petites séries industrielles, par exemple personnalisées pour un client en vue d’une collection temporaire…

 

 

La fabrication additive répond à de nombreux besoins des industriels

 
Les industriels peuvent se servir de l’impression 3D à plusieurs étapes du lancement d’un nouveau produit. Il s’agit, tout d’abord, du prototypage.

 

La création d’un prototype est indispensable pour envisager les aspects positifs et négatifs d’un projet, et ses axes d’amélioration, avant le lancement d’une production à plus grande échelle par la suite. Or, créer un prototype avec les méthodes traditionnelles – c’est-à-dire avec les mêmes procédés et outillages que ceux utilisés pour le produit final en bout de chaîne – reste assez coûteux. Sans oublier le temps nécessaire pour organiser une ligne de production… pour n’en sortir qu’un seul objet ! L’impression 3D permet donc de s’affranchir de ces contraintes et de sortir un prototype plus rapidement que ses concurrents.
 
Cela permet aussi d’aller plus loin, puisque la fabrication additive peut aider à réaliser des tests fonctionnels en vue de la mise sur le marché d’un produit. Emboîtements, clipsages, visseries… sont autant de vérifications qui peuvent être réalisées grâce à des objets imprimés en 3D, après une création via un logiciel de CAO ou de DAO.
 
 

Une réduction des coûts…

 
Un seul outil, un seul appareil, un seul technicien : la fabrication additive permet aux industriels de distancer (ou de rattraper) la concurrence grâce à une réduction des coûts inédite et significative. Elle supprime ou réduit l’impact de plusieurs étapes de la supply chain traditionnelle, comme l’approvisionnement, le stockage ou la distribution.
 
Grâce à la fabrication additive, il n’est plus nécessaire de s’appuyer sur plusieurs techniciens spécialisés pour arriver au bout d’un processus de conception d’un produit. Une seule personne – spécialiste des technologies d’impression 3D et des logiciels de conception en trois dimension, qu’elle soit interne ou externe à l’entreprise – peut prendre en charge, sans perte de qualité dans le rendu final, l’ensemble du processus.
 
 

… et des délais de mise sur le marché

 
In fine, l’impression 3D contribue à une réduction des délais dans le secteur industriel, notamment ceux de mise sur le marché. Elle permet de produire rapidement et de personnaliser de petites et moyennes séries d’articles, par exemple pour répondre à des demandes urgentes et/ou personnalisées des revendeurs ou des clients. Un véritable avantage concurrentiel dans de nombreux domaines, comme l’industrie manufacturière par exemple. Laquelle exige des entreprises une réactivité sans faille dans le réassort des collections et les réponses aux sollicitations des utilisateurs finaux – donc, par extension, des revendeurs.

 

Mais c’est surtout la production de pièces finales qui conclut tout l’intérêt de la fabrication additive. Les industriels peuvent maintenant intégrer dans leur produits commercialisés des pièces directement issues de l’impression 3D. Ce sont les dirigeants d’entreprises qui ont pris ce virage qui aujourd’hui tirent le plus de bénéfices et améliorent leur rentabilité.

 

Quelques exemples :

    • Liberté du design des pièces
    • Multiplication des versions
    • Innovations technologiques
    • Réduction des assemblages
    • Pièces captives
    • Stock digital
    • Production à la demande
    • SAV sur le long terme quelle que soit la version de la pièce
    • Production de petites et moyennes séries à faible coût

Des prototypes réalisés plus vite sans perte de qualité, des tests fonctionnels dans des délais plus courts, des coûts revus à la baisse et des délais de mise sur le marché réduits : la fabrication additive offre un réel avantage concurrentiel pour les acteurs du monde industriel.

Ces articles pourraient vous intéresser

Les avantages de la fabrication additive

Le 09/02/2023

Bureaux d’études : top 6 des avantages de la fabrication additive

La fabrication additive a le vent en poupe. Vous cherchez à en être convaincu ? Voici six bonnes raisons d’adopter à votre tour cette technologie.

Découvrir 3 min de lecture

Le 09/07/2020

La société IMCG améliore sa production grâce à l’impression 3D

IMCG a fait l’acquisition d’une imprimante 3D Markforged : un bénéfice en termes de temps et d’argent pour ses équipes.

Découvrir

Inscrivez-vous à nos Newsletters