• fr

Bpifrance

Bpifrance est l’acronyme de banque publique d'investissement. Bpifrance accompagne les entreprises françaises dès l’amorce et ce jusqu’à la cotation en bourse. Elle aide donc au financement des entreprises, notamment au financement des PME et ETI.

D’ailleurs sur leur site, la première chose que l’on peut lire c’est :

Bpifrance, la banque des entrepreneurs.

 

bpi france

Ce qui n’est d’ailleurs pas juste, car ce n’est pas véritablement une banque puisqu’elle n’a pas de licence. Ainsi, ses ressources sont issues de fonds propres privés,de la caisse des dépôts et de sociétaires. La devise est aussi “servir l’avenir”.

En ce sens, elle est fondatrice de la French Fab dont le rôle est de rassembler l’industrie française sous une même bannière. Car en effet, pour être fort, il faut rassembler, jouer collectif et être au plus proche des forces vives.

Bpifrance, French Fab et French Tech

Cette compagnie financière est donc à l’origine de la French Fab qui a été créée afin de rassembler les industriels français autour d’un même intérêt, le développement.

En effet, avec ce mouvement, Bpi france est au plus prêt du terrain pour “recruter” les champions de demain. C’est d’ailleurs ce qu’elle fait avec le French Fab Tour. La France doit être un grand pays d’innovation, elle doit conquérir de nouveaux marché, être conquérante, préparer l’avenir. Ainsi elle sera en mesure d’améliorer sa compétitivité industrielle, et donc, alimenter son développement.

La création de la french fab par Bpi est grandement inspiré de la French Tech. Dans tous les cas, il s’agit d’excellence, de fédérer un élan et un esprit d’équipe au sein d’un étendard.

Dans les 2 cas, on retrouve une identité très “French Touch”, l’un pour un réseau d’entreprises industrielles, l’autre pour un réseau de Start-Ups. Finalement, 2 écosystèmes français très proches, une vitrine du savoir faire français, de l'entreprise française.

Doper l’économie française

Pour doper l’économie française, la Bpi est particulièrement attentive aux secteurs d’avenir définis par les pouvoirs publics au niveau de la politique économique et industrielle.

Excellence technologique, innovations disruptives, potentiel industriel, compétitivité, emploi, autant de sujets qui retiennent toute l’attention.

Quelques chiffres sur l’année 2017 :

  • 14,4 milliards d’euros de financement direct
  • 8,9 milliards d’euros de prêts bancaires garantis
  • 1,3 Md€ en aides et subvention à l’innovation
  • 80 000 entreprises accompagnées
  • 7500 entreprises accompagnés en conseil formation et mise en relation